UFS 4.0 storage samsung

Comment la norme de stockage UFS 4.0 améliorera les performances de votre téléphone

Samsung vient d’annoncer un nouveau type de solution de stockage pour les appareils mobiles, appelé UFS 4.0. Il s’agit de la dernière version de la norme Universal Flash Storage.

Cette nouvelle version arrive deux ans après la sortie de l’UFS 3.1 et devrait améliorer la vitesse et les performances globales des prochains téléphones et tablettes. Avant d’examiner ses avantages par rapport aux versions précédentes, passons en revue quelques éléments de base.

Qu’est-ce que l’UFS ?

Le stockage flash universel (UFS) est un type de stockage flash conçu pour les appareils mobiles. Ses spécifications sont gérées par le Joint Electron Device Engineering Council (JEDEC), un organisme industriel indépendant.

Le protocole a été introduit pour remplacer l’ancienne norme MMC embarquée (eMMC) – utilisée principalement dans les téléphones jusqu’en 2016 – pour une meilleure vitesse et de meilleures performances.

UFS peut effectuer des opérations de lecture et d’écriture simultanément, ce qui n’était pas le cas des solutions de stockage de type eMMC. Il a également permis d’augmenter l’efficacité énergétique des appareils, contribuant à faire durer les batteries plus longtemps.

Si vous achetez un téléphone Android moderne et que vous vérifiez ses spécifications, vous trouverez quelque chose comme UFS mentionné dans la section de la mémoire interne. Plus la version est élevée, meilleures sont les performances du téléphone en matière d’écriture et de lecture des fichiers stockés sur l’appareil.

En quoi l’UFS 4.0 est-il meilleur ?

À l’heure actuelle, UFS 3.1 est la dernière norme que vous pouvez obtenir dans les gadgets. De nombreux téléphones, dont les derniers OnePlus 10 Pro, Xiaomi 12 Pro et Samsung Galaxy S22, utilisent le stockage UFS 3.1 pour leur mémoire interne.

Le nouvel UFS 4.0 apportera de nombreuses améliorations :

  • Il offre une vitesse allant jusqu’à 23,2Gbits/sec par voie, soit deux fois plus que la vitesse de 11,6Gbits /sec par voie de l’UFS 3.1.
  • Vitesse de lecture séquentielle de 4 200 Mo/sec (contre 2 100 Mo/sec pour UFS 3.1).
  • Vitesse d’écriture séquentielle de 2 800 Mo/sec (contre 1 200 Mo/sec pour UFS 3.1).
  • Efficacité énergétique améliorée avec 6,0 Mo/sec par mA (46 % de mieux qu’avec UFS 3.1).

Toutes ces améliorations devraient permettre à votre prochain téléphone de démarrer plus rapidement, de lancer des applications plus rapidement, de passer d’une application à l’autre et de traiter plus rapidement les données dans les applications et les jeux.

Samsung a déclaré que la dimension maximale d’une puce UFS 4.0 sera de 11 mm x 13 mm x 1 mm et qu’elle sera proposée dans différentes capacités de stockage jusqu’à 1 To.

Actuellement, Samsung propose un stockage UFS de 1 To uniquement avec UFS 3.0, et une puce de 11,5 x 13 x 1,25 mm. Le site Web de la société ne mentionne aucune puce de type UFS 3.1 avec un stockage de 1 To.

La différence ne semble pas énorme, mais il est important de comprendre que lors de la conception de téléphones, quelques nanomètres supplémentaires peuvent permettre aux concepteurs d’intégrer davantage de composants et de fonctionnalités. Ainsi, plus la puce est petite, plus le téléphone est élégant.

Quand verrons-nous des appareils équipés de cette nouvelle technologie ?

Samsung a déclaré qu’elle prévoyait de commencer la production de masse des puces UFS 4.0 d’ici le troisième trimestre de cette année. Il est donc probable que nous verrons des téléphones équipés de cette technologie à la fin de cette année ou au début de l’année prochaine.

Je suis impatient de voir l’amélioration des performances que l’UFS 4.0 peut apporter aux téléphones Android, et comment il se comparera au stockage de type NVMe de l’iPhone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.