Nous mettons la technologie à votre service

L'innovation technologique n'est plus un "bon à avoir", mais un impératif stratégique qui fait partie intégrante des décisions prises aujourd'hui.

Prêts pour l'avenir

Construire l’avenir avec la technologie, l’équipement et les logiciels.

Continuum métaverse

Metaverse Continuum, un éventail de mondes, de réalités et de modèles commerciaux améliorés numériquement, redéfinit la façon dont le monde fonctionne, fonctionne et interagit.

Chaîne de blocs

Cela change l’avenir au moment où nous parlons, mais par où commencer ? Exploitez Blockchain avec des applications réelles des leaders des technologies de registre distribué.

L'informatique quantique

« L’informatique quantique » a le potentiel d’être perturbatrice sismique, offrant une nouvelle vague d’opportunités pour toutes les entreprises.

Construire une fondation pour l'innovation

Il y a clairement un long chemin à parcourir pour de nombreuses entreprises qui s’efforcent de jeter les bases de l’innovation.

Témoignages

« The Wild Immersion libère une nouvelle valeur commerciale grâce à un parcours client amélioré, à une performance optimisée des employés et à la création de nouveaux contenus et services. Vraiment très heureux de partager cet avis. »

Bayard Guay

L'intersection de l'innovation et de la stratégie

Sans ce paramètre de priorité d’innovation, vous constaterez peut-être que votre organisation investit dans de nouvelles idées qui ne sont pas liées à votre état futur. Avoir une mission stratégique signifie que vos ressources sont exploitées efficacement pour résoudre la plus grande opportunité ou problème de votre organisation.

Voir ce qui se passe

Comment la norme de stockage UFS 4.0 améliorera les performances de votre téléphone

UFS 4.0 storage samsung

Samsung vient d’annoncer un nouveau type de solution de stockage pour les appareils mobiles, appelé UFS 4.0. Il s’agit de la dernière version de la norme Universal Flash Storage.

Cette nouvelle version arrive deux ans après la sortie de l’UFS 3.1 et devrait améliorer la vitesse et les performances globales des prochains téléphones et tablettes. Avant d’examiner ses avantages par rapport aux versions précédentes, passons en revue quelques éléments de base.

Qu’est-ce que l’UFS ?

Le stockage flash universel (UFS) est un type de stockage flash conçu pour les appareils mobiles. Ses spécifications sont gérées par le Joint Electron Device Engineering Council (JEDEC), un organisme industriel indépendant.

Le protocole a été introduit pour remplacer l’ancienne norme MMC embarquée (eMMC) – utilisée principalement dans les téléphones jusqu’en 2016 – pour une meilleure vitesse et de meilleures performances.

UFS peut effectuer des opérations de lecture et d’écriture simultanément, ce qui n’était pas le cas des solutions de stockage de type eMMC. Il a également permis d’augmenter l’efficacité énergétique des appareils, contribuant à faire durer les batteries plus longtemps.

Si vous achetez un téléphone Android moderne et que vous vérifiez ses spécifications, vous trouverez quelque chose comme UFS mentionné dans la section de la mémoire interne. Plus la version est élevée, meilleures sont les performances du téléphone en matière d’écriture et de lecture des fichiers stockés sur l’appareil.

En quoi l’UFS 4.0 est-il meilleur ?

À l’heure actuelle, UFS 3.1 est la dernière norme que vous pouvez obtenir dans les gadgets. De nombreux téléphones, dont les derniers OnePlus 10 Pro, Xiaomi 12 Pro et Samsung Galaxy S22, utilisent le stockage UFS 3.1 pour leur mémoire interne.

Le nouvel UFS 4.0 apportera de nombreuses améliorations :

  • Il offre une vitesse allant jusqu’à 23,2Gbits/sec par voie, soit deux fois plus que la vitesse de 11,6Gbits /sec par voie de l’UFS 3.1.
  • Vitesse de lecture séquentielle de 4 200 Mo/sec (contre 2 100 Mo/sec pour UFS 3.1).
  • Vitesse d’écriture séquentielle de 2 800 Mo/sec (contre 1 200 Mo/sec pour UFS 3.1).
  • Efficacité énergétique améliorée avec 6,0 Mo/sec par mA (46 % de mieux qu’avec UFS 3.1).

Toutes ces améliorations devraient permettre à votre prochain téléphone de démarrer plus rapidement, de lancer des applications plus rapidement, de passer d’une application à l’autre et de traiter plus rapidement les données dans les applications et les jeux.

Samsung a déclaré que la dimension maximale d’une puce UFS 4.0 sera de 11 mm x 13 mm x 1 mm et qu’elle sera proposée dans différentes capacités de stockage jusqu’à 1 To.

Actuellement, Samsung propose un stockage UFS de 1 To uniquement avec UFS 3.0, et une puce de 11,5 x 13 x 1,25 mm. Le site Web de la société ne mentionne aucune puce de type UFS 3.1 avec un stockage de 1 To.

La différence ne semble pas énorme, mais il est important de comprendre que lors de la conception de téléphones, quelques nanomètres supplémentaires peuvent permettre aux concepteurs d’intégrer davantage de composants et de fonctionnalités. Ainsi, plus la puce est petite, plus le téléphone est élégant.

Quand verrons-nous des appareils équipés de cette nouvelle technologie ?

Samsung a déclaré qu’elle prévoyait de commencer la production de masse des puces UFS 4.0 d’ici le troisième trimestre de cette année. Il est donc probable que nous verrons des téléphones équipés de cette technologie à la fin de cette année ou au début de l’année prochaine.

Je suis impatient de voir l’amélioration des performances que l’UFS 4.0 peut apporter aux téléphones Android, et comment il se comparera au stockage de type NVMe de l’iPhone.

La promesse d’Elon Musk aux investisseurs : 69 millions d’utilisateurs de Twitter Blue d’ici 2025

elon musk a de gros projets pour twitter

Selon la présentation récente faire par Elon Musk devant les principaux investisseurs de la plateforme populaire, Twitter devrait compter 931 millions d’utilisateurs actifs d’ici 2028.

Au cours des dernières semaines, nous avons entendu de multiples rumeurs concernant la vision d’Elon Musk, qui souhaite générer plus d’argent grâce à Twitter.

Mais maintenant, nous avons une idée précise de ce à quoi ressembleraient les chiffres de Twitter sous la direction du PDG de Tesla. Au cours du week-end, le New York Times a publié un rapport sur la présentation de Musk aux investisseurs, et les objectifs qui y sont décrits sont plutôt ambitieux.

Augmentation impressionnante du nombre d’utilisateurs prévue !

931 millions. C’est l’objectif que Musk s’est fixé pour le nombre d’utilisateurs d’ici 2028. C’est énorme à tout point de vue. Mais à titre de référence, jetons un coup d’œil aux chiffres actuels de Twitter. Les résultats de l’entreprise pour le premier trimestre 2022 indiquent qu’elle compte 229 millions d’utilisateurs actifs quotidiens (DAU), soit une croissance de 15,9 % en glissement annuel. Même si ce taux de croissance se poursuit, Twitter n’atteindra que 550 millions d’utilisateurs en 2028.

L’entreprise devra désormais faire croître sa base d’utilisateurs à un taux annuel de 26 % en glissement annuel pour atteindre la barre des 931 millions.

C’est une demande difficile, étant donné que des plateformes comme Facebook et Netflix ont du mal à augmenter leur audience. Même Snap, une entreprise qui s’en sort mieux que Facebook et Twitter, n’a augmenté son nombre d’utilisateurs que de 18 % au premier trimestre 2022.

De plus, comme il s’agit d’un pitch deck de Musk, il y a une blague sur les 69 (millions). C’est le nombre d’utilisateurs payants qu’il vise d’ici 2025.

Des objectifs de revenus élevés

Le pitch deck de Musk vise à faire atteindre à Twitter un chiffre d’affaires annuel de 26,8 milliards de dollars d’ici 2028. À titre de comparaison, le chiffre d’affaires de l’entreprise était de 5 milliards de dollars l’année dernière.

L’ancien PDG de PayPal souhaite que Twitter cesse de dépendre entièrement des publicités pour ses revenus. Il souhaite que celles-ci représentent 12 milliards de dollars d’ici 2028, soit près de 45 % des revenus. Actuellement, elles représentent environ 90 % de l’activité de l’entreprise.

Le rapport du NYT note que Musk attend 10 milliards de dollars de revenus des abonnements d’ici 2028. Il souhaite également que les paiements – des offres comme les achats et les pourboires aux créateurs – génèrent 1,3 milliard de dollars d’ici là.

Tout ce que vous devez savoir !

Il y a quelques autres choses que Musk veut faire avec les activités de Twitter, mais les détails sont un peu flous pour le moment :

Créer un mystérieux produit appelé X, qui comptera 104 millions d’abonnés d’ici 2028.
L’effectif actuel de Twitter est d’environ 7 500 personnes. Musk veut faire passer ce chiffre à 9 225 personnes d’ici à la fin de l’année 2022, puis à 8 332 personnes d’ici à 2023, et enfin à 11 072 personnes d’ici à 2025. Des chiffres aussi précis nécessiteront une micro-gestion et des embauches précises. Un tweet de Musk pendant le week-end indique que sa vision impliquerait en grande partie l’embauche de plus d’ingénieurs.

Faire passer le revenu moyen par utilisateur à 30,22 dollars d’ici 2028, contre 24,83 dollars l’année dernière.
Tous ces objectifs sont incroyablement ambitieux, et il faudra un changement radical chez Twitter pour les atteindre. De nombreux obstacles se dressent devant nous, comme les lois internationales et le renforcement de la réglementation sur les grandes entreprises technologiques du monde entier pour parvenir à une croissance durable.

Microsoft Edge 101 corrige 25 problèmes de sécurité

Microsoft Edge 101

La version stable de Microsoft Edge 101 est désormais disponible. La nouvelle version du navigateur web multiplateforme de Microsoft corrige 25 problèmes de sécurité et comprend plusieurs améliorations non liées à la sécurité.

Les utilisateurs de bureau peuvent sélectionner Menu > Aide et commentaires > À propos de Microsoft Edge, ou charger edge://settings/help directement dans la barre d’adresse du navigateur, pour afficher la version actuelle du navigateur. Edge effectue une vérification des mises à jour lorsque la page est ouverte, et la nouvelle mise à jour doit être téléchargée et installée à ce moment-là.

Microsoft Edge 101

Microsoft Edge 101.0.1210.32 corrige 25 problèmes de sécurité différents dans le navigateur. La majorité d’entre eux concernent des problèmes dans Chromium, le noyau que le navigateur de Microsoft partage avec des navigateurs tels que Google Chrome, Brave, Vivaldi ou Opera.

Deux vulnérabilités, CVE-2022-29146 et CVE-2022-29147, sont spécifiques à Edge. La première a un degré de gravité modéré et une exploitation réussie pourrait conduire à une fuite de la sandbox du navigateur. La seconde a un degré de gravité faible et pourrait conduire à une attaque par usurpation d’identité. Les deux vulnérabilités nécessitent « une interaction avec l’utilisateur ou des conditions préalables », et c’est la raison pour laquelle Microsoft a réduit l’indice d’exploitation.

Les notes de publication officielles mettent en évidence les changements et les améliorations non liés à la sécurité dans Edge 101. Voici un aperçu rapide des changements importants. Veuillez noter qu’ils ne sont peut-être pas encore tous disponibles sur tous les systèmes :

Une icône Apps peut être ajoutée à la barre des favoris pour lancer les Progressive Web Apps directement depuis la barre d’outils.
Une option pour effacer les certificats mémorisés afin que le sélecteur de certificat réapparaisse pour un site est maintenant supportée.

La possibilité de configurer les cookies partagés entre Microsoft Edge et Internet Explorer est maintenant disponible dans la liste de sites Enterprise.

La stratégie ControlDefaultStateOfAllowExtensionFromOtherStoresSettingEnabled prend en charge la définition d’un état par défaut pour la préférence « autoriser les extensions des autres magasins ».

La politique EdgeDefaultProfileEnabled permet de définir un profil spécifique comme profil par défaut à l’ouverture du navigateur.

Plusieurs politiques ont été ajoutées dans Edge 101 :

  • ConfigureKeyboardShortcuts – Configurer la liste des commandes pour lesquelles désactiver les raccourcis clavier.
  • ControlDefaultStateOfAllowExtensionFromOtherStoresSettingEnabled – Configure l’état par défaut du paramètre Allow extensions from other stores.
  • EdgeAssetDeliveryServiceEnabled – Autorise les fonctionnalités à télécharger des ressources depuis le service de livraison de ressources.
  • EdgeDefaultProfileEnabled – Activation du paramètre Profil par défaut
  • InternetExplorerModeEnableSavePageAs – Permet d’enregistrer la page sous le mode Internet Explorer.
  • KioskSwipeGesturesEnabled – Activation des gestes de balayage en mode kiosque de Microsoft Edge.
  • MicrosoftOfficeMenuEnabled – Permet aux utilisateurs d’accéder au menu Microsoft Office
  • SiteSafetyServicesEnabled – Permet aux utilisateurs de configurer les services de sécurité du site.

Mot de la fin

Microsoft Edge 101 est avant tout une mise à jour de sécurité qui traite 25 problèmes de sécurité différents dans le navigateur. La mise à jour sera déployée automatiquement sur la plupart des systèmes dans les jours et semaines à venir, mais les administrateurs peuvent accélérer le processus en utilisant la méthode décrite ci-dessus.

Apple dépasse les prévisions de ventes avec de fortes hausses des iPhones

actions apple en hausse

Apple Inc. a annoncé jeudi un chiffre d’affaires et un bénéfice record pour le deuxième trimestre fiscal, dépassant les estimations de Wall Street, grâce à la gestion des pénuries de puces et à l’engouement des consommateurs pour les nouveaux iPhones.

Les ventes ont augmenté de 19 % sur le continent américain et ont connu une hausse à un chiffre en Europe et en Chine.

Les actions d’Apple ont augmenté d’environ 3 % après les heures de négociation.

Le fabricant d’iPhone basé dans la Silicon Valley, qui est la plus grande entreprise du monde par sa capitalisation boursière, vise à maintenir une forte demande pour l’iPhone et d’autres matériels tout en augmentant les ventes de services, notamment les abonnements à la musique et à la vidéo.

Les derniers résultats montrent qu'il progresse vers ces deux objectifs.

Dans un communiqué, le directeur financier d’Apple, Luca Maestri, a fait état d’une « forte demande continue pour nos produits » et d’un niveau record pour les ventes de services.

Le chiffre d’affaires global d’Apple pour le deuxième trimestre fiscal s’est élevé à 97,3 milliards de dollars, soit une hausse de 8,6 % par rapport à l’année dernière et un chiffre supérieur à l’estimation moyenne des analystes (93,89 milliards de dollars), selon les données de Refinitiv.

Apple avait prévenu que des taux de change moins favorables et des calendriers de lancement de produits différents de ceux des trimestres précédents réduiraient la croissance des ventes.

Le chiffre d’affaires mondial trimestriel des ventes de téléphones s’élève à 50,6 milliards de dollars, soit une augmentation de 5,5 % par rapport à l’année précédente, et dépasse l’estimation moyenne de 47,88 milliards de dollars. Les services, le deuxième segment le plus important d’Apple après les iPhones, ont augmenté leurs ventes de 17 % pour atteindre 19,8 milliards de dollars, dépassant de peu l’estimation moyenne de 19,71 milliards de dollars.

Le bénéfice s’est élevé à 25 milliards de dollars, soit 1,52 dollar par action, dépassant largement les attentes des analystes qui tablaient sur 23,2 milliards de dollars et 1,43 dollar par action.

Apple a également annoncé une augmentation de 5 % de son dividende, à 0,23 $ par action, et l’approbation par le conseil d’administration du rachat de 90 milliards de dollars d’actions supplémentaires.

Les investisseurs se sont préparés à une baisse des dépenses de consommation en gadgets et services technologiques, alors que la guerre en Ukraine et d’autres facteurs font augmenter le coût du pétrole, de la nourriture et d’autres produits de base.

Certains consommateurs ont également investi plus d’argent dans les voyages et les divertissements à l’extérieur de leur domicile, les épidémies de COVID-19 devenant moins mortelles, ce qui réduit les budgets consacrés aux technologies domestiques.

Le travail à distance a également réduit le besoin de téléphones haut de gamme et de mises à niveau coûteuses, car les gens font moins la navette.

Mais le travail à distance a profité à d’autres entreprises.

Les ventes d’iPad ont baissé de 2 % pour atteindre 7,65 milliards de dollars, mais restent supérieures à l’estimation moyenne des analystes (7,14 milliards de dollars).

Le chiffre d’affaires des ordinateurs Mac a augmenté de 14,7 % pour atteindre 10,4 milliards de dollars, alors que les estimations étaient de 9,25 milliards de dollars.

Les ventes d’objets à porter, d’enceintes domestiques et d’accessoires ont augmenté de 12 % pour atteindre 8,8 milliards de dollars, alors que les estimations étaient de 9,05 milliards de dollars.

Mais de nouveaux blocages en Chine et à Taïwan, où sont produites de nombreuses pièces et iPhones, pourraient apporter de nouveaux obstacles en termes d’offre et de demande au cours du trimestre actuel.

L’activité de services est vulnérable aux sanctions antitrust aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Corée du Sud, en Afrique du Sud et dans de nombreux autres pays qui se demandent si les tarifs de l’entreprise sont trop élevés.

Apple a déclaré qu’elle comptait désormais 825 millions d’abonnés payants pour l’ensemble de ses sept offres d’abonnement au moins, soit une augmentation de 40 millions par rapport aux 785 millions du trimestre précédent. Cette croissance intervient alors que des rivaux tels que Netflix Inc. signalent des pertes d’abonnés.

Les conflits du travail pourraient également affecter Apple. La semaine dernière, plus de 70 % des plus de 100 travailleurs éligibles d’un magasin Apple à Atlanta ont soutenu une demande d’élection pour devenir le premier magasin américain de la société à se syndiquer.

Meta semble prêt à sortir quatre casques VR d’ici 2024

meta-facebook-headset

Meta s’apprête à lancer quatre casques VR au cours des deux prochaines années, tout en continuant à promouvoir sa vision du métavers.

Selon une feuille de route obtenue par The Information, Meta lancera une variété de casques couvrant différents niveaux de prix.

Le casque VR et de réalité mixte haut de gamme « Project Cambria », dont on parle depuis longtemps, devrait sortir aux alentours de septembre de cette année. Cambria devait initialement sortir l’année dernière mais a été retardé en raison de la pandémie et de problèmes de chaîne d’approvisionnement.

Le casque haut de gamme de Meta démontrera pleinement la vision de l’entreprise sur la façon dont les gens utiliseront ses appareils pour l’avenir du travail et des loisirs.

Les casques Quest de la société, qui ont été bien accueillis, sont conçus pour des expériences ludiques et sociales plus courtes. Le Cambria devrait offrir une qualité d’image adaptée à la réalisation de tâches telles que l’écriture pendant des périodes potentiellement longues.

Une batterie sera montée à l’arrière du casque Cambria pour le rendre plus confortable pendant de longues périodes. Le passage de toutes les couleurs sera possible pour les expériences de réalité mixte.

Pendant ce temps, les capteurs à l’intérieur du casque suivront les mouvements des yeux et les expressions faciales pour trouver des sources d’entrée potentielles et fournir des avatars avec des réactions plus réalistes (désolé pour les travailleurs à distance – vous allez devoir cacher vos frustrations à nouveau).

Le Project Cambria coûterait environ 799 dollars. Son successeur, dont le nom de code est Funston, devrait sortir en 2024.

Pour ceux qui ne sont pas encore prêts à prendre un tel engagement financier, deux casques Quest sont prévus. Le premier, dont le nom de code est Stinson, est prévu pour 2023. L’autre, dont le nom de code est Cardiff, est prévu pour 2024.

Les casques Quest devraient se situer entre 299 et 399 dollars, soit environ la moitié du prix des casques VR haut de gamme de Meta.

Environ un cinquième de la main-d’œuvre de Meta travaillerait actuellement sur des dispositifs de RV/RA, soit environ 10 000 employés qui se consacrent à l’avancement de la vision du métavers de Zuckerberg.

Facebook pourrait être menacé à long terme si nous commençons tous à nous socialiser dans le métavers. L’entreprise semble penser la même chose et a décidé l’année dernière de parier si lourdement sur le metaverse qu’elle a changé son nom en Meta.

Seul le temps nous dira si Meta atteindra ses grandes ambitions, mais pour l’instant, les signes sont positifs. The Quest 2 a été précommandé cinq fois plus que son prédécesseur, il a été bien accueilli et les développeurs disent avoir constaté une augmentation de leurs ventes.

Si Meta peut continuer sur sa lancée avec les casques sur sa feuille de route, ceux qui se sont moqués de l’entreprise pariant sur le métavers pourraient se retrouver à manger de la tarte humble.

Ce que les logiciels IoT basés sur le cloud signifient pour l’avenir de la sécurité

Internet of things

Ce que les logiciels IoT basés sur le cloud signifient pour l’avenir de la sécurité

72 % des responsables de la sécurité de l’information déclarent que le cloud computing représente une priorité absolue dans la transformation numérique. Les logiciels IoT basés sur le cloud changent la nature de la sécurité numérique et physique, permettant de fusionner les deux éléments de sécurité et de les utiliser pour mieux exploiter les données.

Alors, que signifie le logiciel IoT basé sur le cloud pour l’avenir de la sécurité ? Continuez à lire pour découvrir comment les logiciels basés sur le cloud contribuent à améliorer l’efficacité et la commodité dans la sphère de la sécurité. Ce guide couvrira la façon dont les éléments de sécurité numérique et physique sont combinés pour une meilleure réponse aux incidents de sécurité.

Les implications des logiciels IoT basés sur le cloud

Plongeons dans le vif du sujet et discutons de la manière dont les logiciels IoT basés sur le cloud peuvent être utilisés dans des environnements commerciaux, ainsi que de certains des avantages que les solutions basées sur le cloud apportent à la sphère de la sécurité. Au cœur de cette avancée, la technologie IoT facilite les changements dans de nombreux secteurs à l’échelle mondiale, et révolutionne les opérations quotidiennes de nombreuses entreprises.

Intégrer des solutions basées sur le cloud pour exploiter les données

Les données sont la clé du succès dans à peu près tous les secteurs, et la sécurité ne fait pas exception. Vous pouvez intégrer des solutions basées sur le cloud computing pour regrouper toutes les informations sur une seule interface et obtenir une vision plus claire de ce qui se passe dans votre entreprise. Par exemple, l’intégration de systèmes de contrôle d’accès basés sur le cloud computing avec le flux d’une caméra de sécurité permet de vérifier l’identité visuelle en temps réel.

Vous pouvez également intégrer des solutions basées sur le cloud avec des logiciels d’analyse et d’IA qui permettent au personnel de sécurité d’identifier plus efficacement les menaces potentielles pour la sécurité. Par exemple, Ava Aware regroupe les données des journaux d’accès et des flux de caméras de sécurité, en utilisant l’analytique pour créer des déclencheurs lorsqu’une activité inhabituelle est détectée. Ces déclencheurs fonctionnent de manière proactive pour minimiser les menaces et les activités criminelles, plutôt que de simplement utiliser les données comme preuves une fois qu’un crime a déjà eu lieu.

L’exploitation de la technologie IoT basée sur le cloud permet également des réponses rapides et améliore la productivité. Le personnel de sécurité ayant un large éventail de responsabilités, il ne peut pas surveiller en permanence le flux des caméras vidéo et les journaux d’accès. La technologie mobile aide à construire une meilleure stratégie de sécurité en permettant au personnel de sécurité de recevoir des mises à jour depuis n’importe quel endroit, sur place ou à distance. Openpath, un fournisseur de contrôle d’accès de Motorola Solutions, utilise des alertes en direct envoyées au personnel de sécurité via leur appareil mobile, avec la possibilité d’intégrer la vidéo en direct et des outils d’analyse d’IA pour améliorer la fonctionnalité du système de sécurité et accélérer les réponses aux incidents de sécurité.

La puissance de la combinaison de la sécurité physique et de la cybersécurité

Une autre façon d’optimiser les systèmes de sécurité basés sur l’IoT et le cloud consiste à combiner la sécurité numérique et physique, également appelée convergence de la sécurité. Un logiciel de cybersécurité est nécessaire pour protéger un système de sécurité physique basé sur le cloud contre les vulnérabilités et les brèches en ligne. De la même manière, les mesures de sécurité physique permettent de protéger les données et les informations confidentielles afin qu’elles ne tombent pas entre de mauvaises mains. La convergence des équipes de cybersécurité et de sécurité physique se traduit par une stratégie plus globale et collaborative. Plus tous les éléments de sécurité physique et numérique d’un système commercial sont intégrés, plus l’organisation est protégée et à l’épreuve du temps.

Mises à jour logicielles automatisées

Pour assurer l’avenir de votre technologie, vous devez rester à jour avec les versions actuelles de la technologie que vous utilisez dans votre stratégie de sécurité. Il est essentiel de maintenir tous les logiciels à jour afin de s’assurer qu’aucune vulnérabilité dans votre système basé sur le cloud ne puisse exposer votre organisation à des menaces de cybersécurité. Traditionnellement, les systèmes de sécurité sur site doivent être mis à jour manuellement par un professionnel certifié à chaque nouvelle mise à niveau. Avec les logiciels basés sur le cloud, les mises à jour peuvent être automatisées et effectuées à distance, ce qui signifie qu’un effort minimal est nécessaire pour maintenir votre logiciel à jour.

Capacités à distance

Dans l’environnement de travail actuel, de plus en plus flexible et connecté, le logiciel de sécurité IoT basé sur le cloud permet aux employés de faire fonctionner les outils de sécurité à l’aide de leurs appareils mobiles à distance. Par exemple, si votre bâtiment utilise un système d’interphone vidéo pour la gestion combinée des accès et des visiteurs, votre personnel de sécurité pourra vérifier l’identité des visiteurs par un appel vidéo facile sur leur smartphone. De plus, l’application mobile offre une option pratique de déverrouillage à distance pour permettre aux invités d’entrer une fois qu’ils se sont identifiés. Cela garantit qu’aucun incident de sécurité ne se produira en raison d’identifiants d’accès détournés.

La vérification à distance de l’identité des visiteurs et des utilisateurs permet aux visiteurs d’entrer dans le bâtiment sans avoir à attendre longtemps. Le personnel de sécurité peut mettre un certain temps à se rendre à l’entrée du bâtiment pour vérifier l’identité du visiteur en personne et déverrouiller la porte du bâtiment, les capacités à distance des technologies IoT basées sur le cloud permettent donc une entrée plus rapide dans le bâtiment.

Le détournement d’identifiants d’accès étant l’une des principales préoccupations associées au contrôle d’accès, le fait de disposer d’un flux vidéo et d’informations d’accès intégrés sur une seule interface peut contribuer à atténuer ces préoccupations. Avec un tableau de bord d’accès entièrement distant, les systèmes basés sur le cloud comme Openpath offrent au personnel de sécurité un moyen plus rapide de vérifier l’identité et de s’assurer que les identifiants d’accès appartiennent à leurs utilisateurs autorisés.

En résumé

Si vous adoptez des solutions IoT basées sur le cloud dans votre stratégie de sécurité, vous avez la possibilité de créer un système de sécurité à l’épreuve du temps. La cybersécurité est une préoccupation importante lorsque les entreprises adoptent les technologies IoT, mais en fusionnant la sécurité physique et numérique, vous pouvez vous assurer que votre système basé sur le cloud est bien protégé contre les vulnérabilités. L’intégration des concepts de sécurité physique et numérique aidera vos équipes de sécurité et d’informatique à gérer l’évolution du paysage de la sécurité.

Innovation technologique : Tendances et opportunités

Innovation technologique

Quelle est la prochaine étape sur l’intelligence artificielle, la réalité augmentée, la robotique, les données et la visualisation et la blockchain

1. Intelligence Artificielle

Tout le monde parle d’intelligence artificielle ces jours-ci. Et oui, dans de nombreux cas, le sujet est couvert d’exagérations et de battage médiatique. Heureusement, l’I.A. globale. les progrès et le rythme de l’innovation technologique sous-jacente justifient facilement ce battage médiatique. Considérez les progrès réalisés dans des domaines tels que l’apprentissage en profondeur et des domaines tels que la vision par ordinateur et le traitement du langage naturel.

Intelligence Artificielle

La vision par ordinateur fait d’énormes progrès, avec des applications massives dans les voitures autonomes, la navigation, la robotique, la reconnaissance de formes, le diagnostic médical, etc. La compréhension du langage a également fait d’énormes progrès – a récemment atteint les niveaux de compréhension humaine – Microsoft signale un taux d’erreur de mot de 5,9%, ce qui équivaut à la performance humaine sur la même entrée.

2. Réalité virtuelle

La technologie de réalité virtuelle (VR) explose. Il en va de même pour les opportunités d’expériences, de cas d’utilisation et de produits innovants. La création de contenu pour la réalité virtuelle est une excellente opportunité avec une activité de démarrage significative dans le monde entier. Les startups VR travaillent dans plusieurs domaines et scénarios commerciaux, notamment le commerce électronique, les jeux, les applications sociales, l’apprentissage et l’éducation, les soins de santé, les environnements VR en ligne, etc. Les prochaines années apporteront des progrès impressionnants sur tout le matériel, les applications et le contenu VR.

3. Réalité Augmentée

La réalité augmentée est ce que nous obtenons lorsque les mondes physique et numérique se fondent en une seule expérience. Des exemples typiques sont Microsoft HoloLens et Google Glass. Encore une fois, il s’agit d’un domaine qui se développera rapidement car les possibilités d’innovation sont illimitées : expériences de contenu, découverte de contenu, exploration et visualisation de données, annotation d’objets intelligents et contextuels, cartographie et découverte dynamiques du monde physique, applications industrielles pour les travailleurs de terrain — ne sont que quelques exemples d’applications qui renforceront la façon dont nous comprenons notre monde.

4. Analyse et visualisation

La disponibilité des données a explosé – les entreprises modernes ont accès à de grandes quantités de données complexes, à la fois internes et du domaine public. L’étendue et la profondeur des données disponibles nécessitent de nouvelles façons de résumer, de visualiser et de présenter les données. De nouvelles façons d’expérimenter les données et les informations pourraient impliquer des synopsis interactifs intelligents et des systèmes de « navigation de données », des expériences de réalité virtuelle et de réalité augmentée, la découverte d’informations vocales et des scénarios d’ »exploration de données personnalisées ». Je crois qu’il existe d’excellentes nouvelles façons de parcourir visuellement et de comprendre les données, de découvrir et d’explorer des structures, des tendances et des modèles cachés.

5. Chaîne de blocs

La blockchain est l’une des technologies les plus perturbatrices. Ses propriétés distribuées, décentralisées et immuables en font le moyen idéal pour stocker et suivre les données dans de nombreux domaines et cas d’utilisation.
Je vois de nouvelles applications importantes et de nouveaux scénarios au-delà des crypto-monnaies et des technologies financières. Les startups travaillent déjà sur de nouveaux concepts qui ont du sens pour tirer parti de la blockchain.

Robotique

6. Robotique

Les robots sont déjà là, sous une forme ou une autre. Indépendamment de la classe particulière – humanoïdes, nano-robots, militaires, industriels, etc. – les progrès sont impressionnants. D’une part, ce sont les progrès en termes de matériel, de capteurs et de logiciels d’exploitation ; d’autre part, ce sont les progrès de l’Intelligence Artificielle qui permettent d’intégrer des services cognitifs et d’augmenter considérablement les capacités de Robot pour la prise de décision en temps réel.